etude urbaine bruxelles plateau heysel
etude urbaine bruxelles plateau heysel
etude urbaine bruxelles plateau heysel
etude urbaine bruxelles plateau heysel
etude urbaine bruxelles plateau heysel

Trade Mart

Bruxelles

Contexte : Etude prospective dans le cadre du P.A.D Plateau du Heysel

MOA : AG Real Estate

Parties Prenantes : Villes de Bruxelles, Région Bruxelles Capitale, Urban.brussels, Prespectives.brussels, Aries Consultants, Néo.brussels, Brussels Expo, Trade Mart Brussels

Equipe Projet : L’Effet Urbain, KCAP, FAAST, Futur Présent

Mission : Réalisation d’étude prospective et participative sur le devenir du site du Trade Mart à horizon 2050 en intégrant l’ensemble des parties prenantes du Plateau du Heysel. Conduite sous la forme d’une expédition de trois ateliers d’intelligence collective, quatre personnalités inspirantes, Laetitia Vitaud, Raphael Besson, Julien Dossier et Carlos Moreno sont venus alimentés la réflexion  pour construire une vision commune de ce secteur dans le cadre de l’élaboration du P.A.D Plateau du Heysel.

Le Plateau Heysel est un des 12 pôles de développement prioritaire du Plan Régional de Développement Durable. Ce dernier souhaite lui redonner une identité forte, comme au temps des Expositions Universelles de 1935 et 1958. Il réinscrit le projet Néo comme pilier du développement du Plateau, mais souhaite une combinaison entre ce pôle de grands équipements commerciaux, sportifs, culturels et d’affaires à visée transrégionale, voire internationale, et le besoin d’une nouvelle centralité urbaine au Nord de la Région Bruxelles – Capitale, limitrophe de la Flandre, qui réponde à la forte demande en nouveaux logements, en particulier abordables, le tout dans un cadre de vie urbain empreint des nouvelles exigences sociétales en termes de connectivité, de qualité environnementale, de santé psychique, de solidarité et de convivialité. La volonté de réintroduire une économie productive, sous forme de pôles de compétitivité et d’un Plan Canal ambitieux, qui fera du Canal la colonne vertébrale de Bruxelles, ainsi que le soutien public au renforcement de la logistique fluviale, doivent interroger le développement de ce site.