urbanisme transitoire préfigurer bruneseau
©hadrienpeltier
urbanisme transitoire paris bruneseau
©leffeturbain
urbanisme transitoire paris bruneseau
©leffeturbain
urbanisme transitoire paris bruneseau
©hadrienpeltier

Préfigurer Bruneseau

Paris 13

Contexte : AAP « Inventer Bruneseau »

MOA : SAS A.I.N.L Développement

Mandataire : Plateau Urbain

Maitre d’Ouvrage Délégué : L’Effet Urbain

Equipe de Maitrise d’œuvre : Julien Beller, Palabres

Direction Artistique : Nicolas Laugerot Lasserre

BET : Esselinck (Structure) ; Préventionniste (Casso) ; Cap Control (bureau de control)

AMO :  Pop Spirit (communication)

Partenaires :  Genre et Ville, Atelier 21

Programme : Lors de la phase consultation, L’Effet Urbain a contribué à promouvoir une démarche de préfiguration ambitieuse et inédite imaginée avec l’aide de Plateau Urbain, Julien Beller, Palabres et Artistik Rézo. Nous avons en effet convaincu les maîtres d’ouvrage de s’engager à consacrer 1% du chiffre d’affaires du projet immobilier à l’urbanisme transitoire. Une fois le groupement lauréat, nous avons ensuite co-piloté le développement de cette opération de préfiguration.

Dès la phase consultation, le groupement a signé une charte de préfiguration précisant les objectifs en termes d’attractivité, d’inclusion des publics et explicitant la méthode, le périmètre d’intervention et la gouvernance. Dans ce cadre, L’Effet Urbain est devenu maître d’ouvrage délégué aux côtés de Plateau Urbain pour activer le site de préfiguration en s’appuyant sur le « déjà-là », en tant qu’expert en maîtrise d’usage et pour la conduite opérationnelle du projet.

L’Effet Urbain a ainsi orchestré aux côtés de Plateau Urbain toute la phase de développement du projet, dans une mission de coordination d’équipe de conduite d’opération : positionnement stratégique du projet, programmation, études pré-opérationnelles, recherche de financement et suivi budgétaire, développement local auprès des associations et entreprises présentes, reporting auprès des collectivités et des partenaires. L’Effet Urbain a également préparé et animé l’ensemble des workshops rassemblant l’équipe de 30 personnes et les inspirateurs extérieurs.

L’Effet Urbain a également contribué à la création d’une SCIC, société coopérative d’intérêt collectif, pour veiller à un portage collaboratif du projet de préfiguration.

Pour ce projet coopératif, nous avons donc imaginé une méthode particulièrement libre et transparente avec l’ensemble des parties prenantes du projet, tout en assurant un cadre d’intervention clair à chacun, en tant que maître d’ouvrage délégué. L’Effet Urbain a ainsi mis en place l’architecture contractuelle et juridique vis-à-vis des financeurs mais également des parties prenantes du projet de préfiguration.

Parallèlement, l’équipe a mené un travail de développement local fort pour associer des partenaires locaux (associatifs, culturels, événementiels), susciter des interactions avec des acteurs présents sur place (entreprises, étudiants, habitants) et participer aux côtés de la SEMAPA à la démarche de concertation.

L’ensemble de ce travail a conduit à une délibération de la ville de Paris et acté ainsi le passage à l’opérationnel du projet.