Facilitation : Deuxièmes journées d'étude de la preuve par 7
2319
post-template-default,single,single-post,postid-2319,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,paspartu_enabled,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-17.0,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive

Facilitation : Deuxièmes journées d’étude de la preuve par 7

A l’occasion de la seconde journée d’étude de La Preuve par 7, Pauline Cohadon a construit et facilité le dispositif d’atelier de réflexion en lien avec l’équipe de coordination du réseau.

Réunissant plus d’une centaine de participants, les objectifs de cette session qui s’intitulait « Faire Ecole » étaient :

  • De partager les réflexions et les expériences suscitées par la démarche ;
  • De proposer un format d’atelier productif, multi-acteurs et participatif.

 

En une après-midi, les participants ont ainsi pu :

  • Donner un feed-back sur la démarche ;
  • Échanger avec des personnalités inspirantes autour de 3 thématiques suivantes : Construire le collectif, Expérimenter la loi et La Permanence ;
  • Travailler à comment implémenter ses thématiques sur leur territoire de projet.

 

La Preuve par 7 est une démarche expérimentale d’urbanisme et d’architecture qui travaille avec des porteurs de projets urbains, d’équipements, d’habitat, en cours de développement à travers la France, à 7 échelles territoriales : un village, un bourg, une ville moyenne, des territoires métropolitains, une métropole, un équipement structurant et un territoire d’outre mer.

L’objectif : promouvoir le recours à des approches inédites, dessiner de nouvelles manières de construire la ville collectivement, et revendiquer un droit à l’expérimentation.

Avec Patrick Bouchain, Notre Atelier Commun Palabres et Plateau Urbain.